fren

Actualités

RETOUR SUR LES ESSAIS ET LA QUALIFICATION

GMT94 - retour sur les essais et la qualification
La première séance (FP1) étant perturbée par la pluie, les essais ont pu véritablement commencer lors de la deuxième séance (FP2). Pendant les 50 minutes Corentin a découvert sa Yamaha R6. À l’issue de cette seconde séance il effectue un chrono de 1’58"846. Niccolò Canepa et Lucas Mahias sont ensuite venus apporter leurs conseils auprès du tout jeune Corentin. Lors de la FP3, la progression était notable puisque que le chrono est descendu en 1’57"952. En qualification, le scénario prévu ne s’est pas déroulé comme attendu. Après un très bon tour qui le plaçait en 5ème position en 1’57"5, l’équipe attendait le retour de son pilote pour lui monter un pneu neuf. Mais Corentin est resté en piste durant les deux tours suivants. Il s’est quand même arrêté au box mais le temps étant compté, il n’a pu réaliser qu’un seul tour avec ce pneu. Il améliore malgré tout en 1’57"267 mais avec le regret de ne pas avoir franchi la barre des 1’56. Il partira donc en 24ème position sur la grille.



 
Christophe Guyot : « En partant avec Corentin Perolari, nous faisons évidemment le pari de la jeunesse avec les avantages comme l’écoute, l’attention, l’envie et puis quelques erreurs de jeunesse que nous avons pu observer telles que la mise en régime lors du tour de lancement ainsi que la bonne gestion d’une séance de 15 minutes. Par ailleurs, Corentin n’a pas été aidé par la première séance FP1 avortée en raison de la pluie. Il n’a donc pu rouler que trois séances dont une de 20 minutes et la dernière de 15 minutes. C’est vraiment très court pour apprendre autant de choses en si peu de temps. De plus, Corentin arrive face à des pilotes qui se sont entraînés tout l’hiver et qui ont déjà deux courses à leurs actifs. L’objectif de Corentin pour le warm-up serait de franchir la barre des 1’57"00. »


Corentin Perolari : « Je me sens super bien dans l’équipe. Je suis vraiment content de voir Niccolò Canepa et Lucas Mahias qui viennent me voir souvent. Ils sont super avec moi. Je me sens vraiment bien entouré. La moto est vraiment bien. Je ne me sens pas encore à l’aise car les pneus sont différents de ma Moto 2. C’est un pilotage complètement différent. Pour l’instant je n’arrive pas à trouver mes repères. Lucas me rassure beaucoup au sujet des mouvements que je peux rencontrer avec l’avant de la moto. C’est vrai que lorsque j’observe tous les pilotes, les motos ont beaucoup de mouvements. Il va falloir que je m’entraîne et que je travaille beaucoup. Aux dires de l’ensemble des pilotes, les pneus sont super bien dès lors que l’on franchit un cap. »

Date : 14/04/2018 19:33


  • Flux RSS
  • Google
< 16ÈME POSITION POUR CORENTIN PEROLARI À ARAGON CORENTIN PEROLARI REJOINT LE GMT94 À ARAGON >


Suivez nous sur Facebook

@GMT94 sur