De la nouveauté pour la catégorie Supersport 600 en Championnat de France Superbike

30 janvier 2024

Flash Infos

Depuis l’arrivée du GMT94 en Championnat du monde Supersport, une wild-card est offerte chaque année au pilote français en tête du Championnat de France pour l’épreuve mondiale qui se déroule en septembre à Magny-Cours.  

Il faudra tenir compte de changements importants qui concernent le règlement FSBK en catégorie Supersport.

La FFM a décidé de calquer le format sur celui du championnat du monde. Cette décision permettra à des pilotes de courir avec les mêmes machines que celles du Mondial. Elle ouvre également la porte à de nouveaux constructeurs et à des cylindrées différentes. Le règlement moteur autorise des modifications importantes qui modifient les performances. Le moteur de la Yamaha R6 passe ainsi de 140 cv à près de 160 cv. Le coût sera plus élevé puisqu’il faut compter 15000 € pour un moteur dont la durée de vie est limitée à 1500 km. En 2024, Il y aura donc 2 classements avec la catégorie Supersport 600 (inchangée par rapport à 2023) et la catégorie « nouvelle génération » avec des nouvelles cylindrées et des 600cc avec moteur modifié. 

Christophe Guyot : « Beaucoup de pilotes souhaitaient que la FFM suive le règlement du Mondial. C’est chose faite et nous pouvons espérer le retour de marques qui avaient déserté la catégorie. Cela permettra peut-être de voir revenir des pilotes officiels. Mais pour le projet d’offrir une wild card de manière équitable, il est important de pouvoir évaluer le niveau des pilotes à partir de motos identiques. C’est pourquoi nous avons décidé avec la Fédération Française de Motocyclisme d’offrir la wild-card au pilote qui participera au Championnat de France avec un moteur proche du « stock », comme en 2023. Cela permettra également aux pilotes disposant de modestes budgets, de pouvoir concourir pour accéder à leur rêve. »

Mais aussi

Les pilotes du GMT94 espéraient de bons résultats ce dimanche à Misano (Italie). Philipp Öttl est entré dans les points tandis que Lucas Mahias a dû faire face à un problème technique. En Superbike, Philipp Öttl avait le Top 15 en ligne de mire. De la 22e place sur la grille, le représentant du GMT94 s’est battu durant toute la distance de la course pour grappiller sept positions et tout compte fait […]

lire la suite >

Pour les pilotes du GMT94 Yamaha, l’objectif de ce samedi était de tout donner. Même si Lucas Mahias et Philipp Öttl n’ont pas été pleinement récompensés de leurs efforts, ils auront l’occasion de faire mieux dimanche. En Supersport, Lucas Mahias s’élançait de la 17e place et a dû observer un Long Lap (en raison de sa chute survenue la veille). Bien décidé à en découdre, le pilote du GMT94 repartait 28e […]

lire la suite >
Voir nos Partenaires