VICTOIRE DE JULES CLUZEL (GMT94 YAMAHA) EN THAÏLANDE

17 mars 2019

Chang International Circuit Buriram

Résumé de course

En 2000, le GMT94 gagnait sa première course en Championnat du monde d’Endurance avec Christophe Guyot, Sébastien Scarnato et Nicolas Dussauge. C’était en Allemagne sur le circuit d’Oschersleben. Ca ne s’oublie pas. La Thaïlande, le circuit de Buriram et Jules Cluzel marqueront la première victoire du GMT94 en vitesse mondiale. Tout comme sa première pôle position. L’émotion est grande pour toute l’équipe. Corentin Perolari a été l’auteur d’une superbe course malgré une grosse frayeur au départ lorsque la moto de d’Ayrton Badovini est venue percuter dans sa chute la Yamaha R6 de Corentin. Malgré un carénage en partie arraché et reparti depuis la dernière position, Corentin n’a pas baissé les bras et a vite retrouvé le très bon rythme de course qu’il avait enfin trouvé durant le warm-up. Toute l’équipe peut être satisfaite de la tournée outre mer.

 

Jules Cluzel : « Je ne suis jamais sorti de la Thaïlande avec autant de points. 45 sur 50 possibles, c’est vraiment bien. La course a été très dure car je ne voulais pas faire de faute. Je ne pouvais pas non plus me permettre de rester dans l’aspiration de mes concurrents pour ne pas faire chauffer le moteur avec une température d’air de plus de 40 degrés. J’ai réussi à appliquer ma stratégie de rester devant toute la course, en reprenant la main dès qu’un concurrent tentait de passer. Je suis évidemment heureux de repartir ainsi après deux courses au sein du GMT94. Merci à eux. »

 

Corentin Perolari : « Bravo à Jules. Je suis vraiment content pour lui. Je m’appliquerai mieux pour les qualifications dès l’Espagne. À partir trop loin, on s’expose trop à ce qui m’est arrivé. Ce n’est pas grave. Je suis 6e au championnat et surtout j’ai retrouvé un très bon rythme de course. Le déclic que j’ai eu au warm-up a été confirmé et c’est le plus important. Vivement l’Espagne. Je vais enfin me retrouver sur des circuits que je connais. »

 

Christophe Guyot : « On ne gagne pas un championnat sur les deux premières courses. Mais il est possible de le perdre. Nous repartons d’Australie et de Thaïlande en n’ayant pas compromis nos chances. Au delà de la victoire c’est une vraie satisfaction. Nous avons encore beaucoup de petits détails à améliorer pour permettre à Jules d’exprimer tout son talent. Nous pourrons y consacrer toute notre énergie dès notre retour en Europe. Corentin Perolari peut être fier de sa course. Il n’a rien lâché et il marque des points qui seront précieux en fin de saison. Il repart de la tournée outre mer en 6e position au championnat du monde. Tout reste possible… »

 

© Photo : Lukasz Swiderek

Mais aussi

Incroyable victoire de Jules Cluzel !

21 novembre 2021

Résumé de course

En partance de la 13ème place sur la grille, Jules Cluzel a entamé une remontée fantastique pour s’imposer dans le dernier virage du dernier tour. Sans doute sa plus belle course depuis son arrivée au GMT94. 

lire la suite >

Fin des derniers essais libres de la saison

19 novembre 2021

Résumé de course

A l’occasion de la dernière manche du Championnat du Monde WorldSSP qui se déroule sur le continent asiatique, Jules Cluzel et Valentin Debise ont à cœur de bien terminer la saison. 

lire la suite >
inscription club GMT

Rejoignez le club !

    Après soumission, vous recevrez un mail de confirmation dans la semaine qui suit. En vous inscrivant, vous acceptez que vos données soit utilisées pour vous faire parvenir la newsletter.

    inscription club GMT

    Rejoignez le club !

      Après soumission, vous recevrez un mail de confirmation dans la semaine qui suit. En vous inscrivant, vous acceptez que vos données soit utilisées pour vous faire parvenir la newsletter.

      X
      inscription club GMT

      Rejoignez le club !

        Après soumission, vous recevrez un mail de confirmation dans la semaine qui suit. En vous inscrivant, vous acceptez que vos données soit utilisées pour vous faire parvenir la newsletter.

        Voir nos Partenaires